Vouloir changer les codes de la romance érotique

Hello toi, 

Ma romance érotique, Playing Boss est sortie et je voulais un peu plus te parler d’un sujet qui me tient très à cœur : le féminisme !

Romance et féminisme, ensemble ? 

Mais Charly, est-ce vraiment possible ?
Quand on lit de la romance contemporaine, on se rend vite compte à quel point, le féminisme n’est pas au coeur des priorités des maisons d’éditions spécialisées !

Globalement, les hommes sont souvent baraqués, avec un caractère horrible, des blessures compliquées qui expliquent pourquoi ils parlent mal à l’héroïne. D’ailleurs souvent l’héroïne est décrite comme une femme forte mais arrivé à un tiers du bouquin, tu remarques vite que c’est de la poudre aux yeux. Elle a surtout tendance à se laisser marcher dessus et à se laisser faire. 

Bref, on est souvent loin de l’image égalitaire que prône le féminisme. 

Pourtant, j’étais persuadée qu’on pouvait marier les deux. Et j’ai décidé de le prouver en écrivant une romance érotique avec des accents de féminisme.

L’idée de départ

Quelque chose qui m’agace profondément dans nombre de romances, l’héroïne a vingt-quatre ans mais et est toujours vierge. Ce premier cliché me fait lever les yeux au ciel. Oui à cet âge, certaines le sont encore mais pour la grande majorité des femmes, et sachant que la moyenne sexuelle en France est de seize ans, ce n’est pas toujours le cas. 

Je voulais donc prendre ce contre pied et proposer une héroïne qui avait eu beaucoup de coups d’un soir, de sex-friend et qui profitait tout simplement en ayant une vie sexuelle libre. C’est dans cette optique que nos deux protagonistes vont se rencontrer. 

De gros changements dans l’histoire

Je déplore très souvent dans les romances qu’on ne trouve pas de personnes de couleurs. Ce n’est pas représentatif de notre société et pour moi, ça me manqué de diversité. C’est pourquoi mon héros est métis, riche, grand patron d’une entreprise et extrêmement séduisant. Pour montrer que non les romances ne sont pas forcément avec des personnages blancs. 

Oui mon héros a des blessures, et mon héroïne aussi. On joue presque à l’inverse des romances classiques. C’est elle qui va paraître très blessée et lui qui va devoir aller la chercher. Même si lui aussi a des soucis, il se revendique surtout comme un allié de la cause féminine. Chose que je n’ai encore jamais vu dans de la romance contemporaine. 

Pour moi, il était important de montrer que certains hommes se sont réveillés sur le sujet et ne sont pas juste des not all men ou l’argument préféré des hommes qui se dédouanent “on n’est pas tous comme ça”. 

Ton histoire révolutionne le genre ?

Non. Déjà car c’est très présomptueux de dire ça et ensuite parce que ça reste une romance entre une employée et son patron. Cela reste de l’ordre du fantasme plus que de la réalité. 

Mon but est surtout de faire découvrir à certaines lectrices, le féminisme, a leur montrer à quel point notre société n’est pas égalitaire entre hommes et femmes, à se rendre compte que ce n’est pas normal. 

Cela amènera peut-être un déclic de la part d’autres autrices de romance et permettra aussi une plus juste représentation des héroïnes et des héros ! Disons juste que je veux mettre un coup de pied dans la fourmilière sans forcément la raser !

Conclusion 

Vouloir changer les codes d’un genre, ce n’est pas forcément simple et ça demande de connaître très bien les stéréotypes pour en jouer et les pointer du doigt. J’espère avoir réussi à convaincre certaines de mes lectrices, que oui, être féministe ne veut pas dire intégriste. 

***

DECOUVRIR SERAPHINE
SANS ENGAGEMENT – RÉSILIABLE À TOUT MOMENT – 9€90 PAR MOIS – 14 JOURS OFFERTS AVEC LA POSSIBILITÉ D’ANNULER SON ENGAGEMENT AVANT LE PREMIER PRÉLÈVEMENT
PROFITER DE L’OFFRE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *