Trouver mes prénoms de personnage

Hello toi, 

Aujourd’hui, on est moins sur un article blabla et un peu plus de conseils. Donc si tu es un auteur ou veut te lancer dans l’aventure, ce type d’articles risque de te plaire. 

Avoir directement son prénom

Avec certaines histoires, le prénom arrive directement. On sait dès le départ comment le héros ou le méchant s’appellera. J’adore quand ça se passe comme ça, car très souvent, ce n’est pas le cas. 

Les protagonistes ou personnages secondaires, c’est encore autre chose. Pour moi, il est plus facile de trouver leurs prénoms car ils sont moins essentiels à l’histoire. Mais pour les héros et les antagonistes, leurs appelations est primordial. Elle doit être parfaite et refléter leurs personnalités. Donc souvent je me prends la tête dessus. 

Avoir une idée vague du prénom

J’avoue que le titre de cette partie n’est pas clair, mais ne t’inquiètes pas, je vais tout expliquer, petit impatient. 

La plupart du temps, j’ai une vague idée du prénom. Pour O’nora, par exemple, je voulais un prénom court, qui claque, représente un côté badass et si possible finissant en A. Après moultes recherches, je suis tombée sur Onora. L’envie de mettre l’apostrophe m’a titillé et j’ai aimé ce que ça donnait. Je suis donc restée dessus. Très souvent, c’est plutôt comme ça. 

Pour mon feelgood, mon héroïne s’appelle Séraphine. Je voulais un prénom pas facile à porter, plutôt vieillot voir moche et si possible avec un diminutif plus simple. Finalement, Séraphine n’est pas un prénom moche et le diminutif plus simple a sauté, mais j’ai aimé comment ça rendait. Je me suis donc arrangée pour qu’il respecte au moins les autres critères. 

Ne pas avoir du tout d’idées

Et parfois c’est le drame. Pas d’idées précises ou même vagues et alors on se retrouve à lancer une bouteille à la mer. 

Dans ces cas-là, je me mets à écumer les sites de prénoms généralement pour jeunes mamans (c’est bien connu que papa s’en fout) pour trouver la perle rare. J’ai une grosse préférence pour les sites où on peut choisir l’origine. Typiquement, O’nora est irlandais. Pour Séraphine, j’avais tapé vieux prénom. Vous avez aussi la possibilité d’avoir des prénoms mixtes ou de trier selon le sexe de l’enfant. 

Si même en cherchant, vous ne trouvez pas, alors je vous conseille ce qu’ont fait mes parents pour ma petite soeur. Regarder un film et checker le casting. Cela donne des tas d’idées et c’est parfois plus simple quand rien n’est déterminé. 

Comment savoir si votre prénom est bon ? 

Alors cela va vous paraître bizarre, mais je le “goûte”. Je le prononce plusieurs fois, dans ma tête et à voix haute pour savoir s’il me plaît, s’il roule bien sur ma langue et “claque”. Cela s’est passé ainsi pour Dakota, l’héroïne de ma romance érotique, Playing Boss. Étant originaire des États-Unis, je cherchais également un prénom avec des consonances anglophones. Laura, mon héroïne d’(Em)bûches de Noël, vit en France et je cherchais un prénom plus banal qu’O’nora, par exemple. En fonction de la zone géographique, certains prénoms sont plus simples à trouver. 

Une fois que le prénom est “goûté”, qu’il me convient alors il est adopté. 

J’hésite entre deux prénoms, que faire ?

Ah cela m’est arrivé pour mon feelgood Young Adult. J’hésitais entre Ivy et Selena. Deux prénoms que j’adore et qui pouvait très bien correspondre à mon héroïne.  Tu y réfléchis mais tu ne sais vraiment pas. Finalement tu tranches. Pour moi, Selena.

Ce que je conseille de faire ce n’est pas de partir directement en écriture mais d’attendre un jour ou deux. Quand tu vas réfléchir à l’intrigue et à ton héroïne, tu vas voir qu’un prénom va se démarquer. Dans mon cas, c’était Ivy. J’ai donc mis de côté l’autre prénom. Si tu as lu, Illusions, tu as du sourire car mon héroïne s’appelle Selena. Je m’en suis resservie plus tard, tout simplement. 

Débuter son histoire sans avoir le prénom

J’ai découvert via le retour d’expérience de certains auteurs sur Twitter que certains n’avaient pas d’idées et écrivait le roman en remplaçant juste par X ou Y. Personnellement, je ne peux pas. Pour moi, un prénom a une âme, un caractère et une première personnalité. Vous avez sans doute du entendre “Ah non, pas ce prénom là pour mon fils/fille, parce que toutes les personnes que j’ai connu le portant était comme ça”. Pour moi, un prénom, c’est déjà une première carte d’identité de ton personnage, et je suis obligée de l’avoir avant de me lancer dans l’écriture. Je ne peux vraiment pas écrire sans. Mais peut-être que pour vous, cette méthode fonctionnera mieux. 

Voici mes petites astuces pour bien choisir son prénom, je te mets en vrac plusieurs sites de dictionnaires de prénoms que j’adore : 

https://www.prenoms.com/

https://www.journaldesfemmes.fr/prenoms/

https://www.magicmaman.com/prenom/

Mon petit préféré : http://www.quelprenom.com/ 

***

DECOUVRIR ILLUSIONS
SANS ENGAGEMENT – RÉSILIABLE À TOUT MOMENT – 9€90 PAR MOIS – 14 JOURS OFFERTS AVEC LA POSSIBILITÉ D’ANNULER SON ENGAGEMENT AVANT LE PREMIER PRÉLÈVEMENT
PROFITER DE L’OFFRE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *