Ecriture et canicule

     C’est l’enfer. Merci, au revoir.

      Hey ! C’était à moi de le dire !

      La canicule… Attention, je ne parle pas d’un trente degrés à l’ombre, mais bien d’une vigilance rouge canicule où trente degrés c’est la température à trois heures du matin. Une canicule où sans climatisation ton ordi déclare forfait. Clairement, pendant les grosses chaleurs le mien me jette à la gueule un « J’me tire, j’en peux plus de ces conneries » et se barre au Groenland !

      Du coup, comment je fais ?

      Je ne vais pas vous mentir, ces jours-là je me tape une sieste de la mort qui tue l’après-midi. Mais sinon je travaille à l’ancienne, sur des carnets. Je prends des notes, tâches de faire les choses qui ne nécessitent pas l’ordinateur. Et, surtout, je m’hydrate beaucoup. Car oui, quand on écrit sans sa tasse de thé, on oublie vite de boire. Alors, laissez-moi vous présenter des infusions délicieuses pour eau froide de chez La Maison du bon Café :

      Ces infusions sont produites vers chez moi et sincèrement ça me sauve la vie en été. Parce qu’écrire par forte chaleur : oui. Mais en faisant attention à soi. La déshydratation est fourbe, lorsque vous avez soif ou mal à la tête, il est déjà temps de s’en inquiéter. Personnellement j’utilise un sachet pour une grande bouteille d’eau et je laisse longuement infuser. En donnant du goût à mon eau, sans la sucrer, je réveille naturellement mon envie de boire.

      Lors des fortes chaleurs, il faut vous préserver au maximum. Depuis ces dernières années, les étés sont de plus en plus chauds et notre corps n’y est pas forcément habitué. Apprenez à vous écouter même si vous êtes absorbés par l’écriture et HYDRATEZ-VOUS !

***

 

 

DECOUVRIR CARTER
SANS ENGAGEMENT – RÉSILIABLE À TOUT MOMENT – 9€90 PAR MOIS – 14 JOURS OFFERTS AVEC LA POSSIBILITÉ D’ANNULER SON ENGAGEMENT AVANT LE PREMIER PRÉLÈVEMENT
PROFITER DE L’OFFRE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *